FERME-USINE… mais qui blanchit le lait des 1000 vaches ?

28 403
consommateurs exigent de la grande distribution qu’elle renonce à acheter le lait de la ferme-usine des 1000 vaches !

En participant à cette mobilisation en ligne, vous avez conscience que votre email est transmis aux cibles de la pétition et que vous recevrez ponctuellement les bilans de cette action ainsi que d’autres actions similaires en provenance de l’association Agir pour l’Environnement via son Courriel’Action. Désabonnement possible dans chaque email envoyé ou sur simple demande.

Pourquoi cette pétition ?

Parce qu’un autre modèle agricole est possible, Agir pour l’Environnement s’oppose depuis plusieurs mois à la ferme-usine des 1000 vaches avec le soutien de plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Et voici une première victoire !

Alors qu’un groupe français de produits laitiers Senoble essayait discrètement de collecter les premiers litres de lait sortant de la ferme-usine, début juin, nous avons lancé une pétition qui a permis à plus de 15 000 personnes d’interpeller cet industriel pour qu’il renonce à utiliser indirectement ce lait (via Senagral, une filiale commune constituée avec la coopérative Agrial).

C’est chose faite : sous la pression de la mobilisation citoyenne, Senoble a décidé de se dégager de toute responsabilité en cédant ses parts dans la société Senagral afin de se concentrer sur des produits de qualité !

Cette première victoire doit en appeler d’autres : on ne lâche rien !

La ferme-usine des 1000 vaches semble sur le point de déverser plus de 10 millions de litres de lait chaque année. Ce modèle agricole repose sur la banalisation de la souffrance animale où les vaches sont réduites à de simples usines à lait et à déjections : ce n’est pas acceptable.

Interpellez les supermarchés !

Opposez-vous à ce que la production de cette ferme-usine puisse être écoulée, en toute opacité, dans les rayons des supermarchés, notamment par la société Senagral, qui fabrique des produits laitiers sous des marques distributeurs.

Exigez de la grande distribution qu’elle renonce à acheter le lait de la ferme-usine des 1000 vaches, notamment pour fabriquer les produits commercialisés sous leur marque distributeur.

Signez avec nous cette lettre pétition que nous remettrons aux groupes de la grande distribution :

  • Carrefour (Carrefour, Shopi) ;
  • E. Leclerc (Leclerc, Coop) ;
  • ITM entreprise (Intermarché / Netto) ;
  • Casino (Casino, Franprix, Leader Price, Monoprix) ;
  • Système U (Hyper U, Super U, Marché U, U express, Utile) ;
  • Auchan (Auchan, Simply Market, atac)

FERME-USINE : On ne lâche rien !